Bienvenue sur le site officiel du Conseil Régional du Poro.
Conseil Régional du Poro
crporo@crporo.ci 27 36 86 10 49/ 07 07 41 98 56
February 07, 2020 - PAR Admin

Lancement du PAFR 3 dans le nord de la Côte d'Ivoire

Foncier rural/Lancement du PAFR 3 à Korhogo 

Bamba Cheick Daniel : « ce n’est pas normal qu’un village ne connaisse pas ses propres limites »


C’est parti pour la délimitation de plusieurs villages dans les régions du nord du pays. Le Directeur Général de l'Agence Foncière Rurale (AFOR), le Ministre Bamba Cheick Daniel a lancé ce vendredi 24 janvier à Korhogo, la phase 3 du Programme d’Appui au Foncier Rural (PAFR) qui consiste à assurer la délimitation formelle des villages en vue de la sécurisation foncière des droits coutumiers collectifs ou individuels. La phase 3 de ce projet financé par l’union Européenne concerne 676 villages. 27 dans la région de la Bagoué, 108 dans la région du Poro et 61 dans la région du Tchologo.

Après une réunion technique avec le corps préfectoral pour l’instruire sur les rôles des différents acteurs du programme, le ministre Bamba a expliqué au centre culturel de Korhogo, aux élus, aux chefs traditionnels et aux responsables des communautés la volonté de l’AFOR d’accélérer la mise en œuvre de la loi de 1998 relative au foncier rural. Il a précisé que cette loi donne le pouvoir au chefs traditionnels dans le cadre de l’indication des limites des villages avec pour objectif de mettre fin aux incessants conflits qui opposent les individus et les communautés autour de la propriété de la terre. Aussi a-t-il demandé aux différents villages d’accorder leurs positions sur les limites de leurs différents villages en vue recevoir les équipes du cabinet d'experts pour l'assistance conseil en topographie et en foncier (CETIF) à qui l’AFOR a confié la phase pratique des délimitations. « Ce n’est pas normal qu’un village ne connaisse pas ses propres limites. Acceptez les décisions qui seront prises pour nous éviter de prendre du retard », a-t-il dit.

Le directeur général du cabinet CETIF, Coulibaly Souleymane a largement exposé sur les rôles des différents acteurs, les conditions à réunir et les coûts des travaux pour que tout se passe dans la transparence.


Le préfet de la région du Poro, Ekponon Assomou André a salué les méthodes proactives utilisées par le PAFR. Il a demandé une implication sincère des différents acteurs pour faciliter la mission de l’AFOR


Au nom des populations bénéficiaires, le représentant du président du conseil régional du Poro a salué les efforts de l’Etat pour circonscrire les conflits liés au foncier rural. Il a appelé les populations des trois régions à accueillir favorablement le projet pour les besoins de cohésion et de paix entre elles.

Pour sa part, le maire de Korhogo, Lazani Coulibaly a salué une initiative qui va faciliter aux collectivités les questions d’attribution d’espaces pour la réalisation de projets de développement.